Tout sur l'immobilier aux Antilles

Comment vérifier la fiabilité d’un acheteur potentiel ?

Vous venez de recevoir plusieurs offres d’achat pour votre charmante maison, et c’est une excellente chose. Toutefois, le processus de transaction ne s’arrête pas là : il vous faut encore choisir le meilleur dossier et, pour cela, vous assurer de la fiabilité de vos acheteurs potentiels. Cela vous permet de bétonner la suite des événements et d’éviter les mauvaises surprises – en l’occurrence, la remise en cause de la cession parce que votre acquéreur n’a pas trouvé les fonds nécessaires ou parce qu’il a changé d’avis. Alors, comment vous assurer de la viabilité du dossier d’un acquéreur, et ainsi garantir l’issue de votre vente immobilière en Martinique ?

Vérifier la fiabilité de votre acheteur : pourquoi c’est essentiel pour votre vente immobilière en Martinique ?

En effet, pourquoi ne pas laisser les choses se faire naturellement ? Après tout, le notaire est là pour ça : il va s’occuper des vérifications indispensables et vous préviendra si quelque chose ne va pas, qu’il s’agisse d’un problème avec vos diagnostics immobiliers ou avec le plan de financement de votre acheteur…

Et pourtant, cette vérification est une démarche essentielle. Et il faut le faire au plus tôt, une fois l’offre d’achat reçue. La raison en est simple : si des problèmes se présentent, cela pourrait arriver pendant le délai de réalisation de la vente, c’est-à-dire entre les deux signatures (rappelez-vous des étapes d’une vente immobilière en Martinique en consultant notre article dédié). Et alors, vous pourriez tout bonnement perdre votre acheteur. Avec des conséquences sérieuses sur votre transaction : il faudrait tout recommencer depuis le début, en perdant beaucoup de temps… et peut-être en laissant échapper le bien immobilier que vous aviez prévu d’acheter de votre côté !

Alors qu’en réalité, il est aisé d’éviter d’en arriver là. À condition d’effectuer un contrôle en temps voulu du dossier de votre acheteur potentiel, et de paver la voie pour la réussite de votre vente immobilière en Martinique.

Comment vous assurer que votre acheteur potentiel est fiable ?

Il y a deux choses à savoir :

  1. Vous êtes en droit de réclamer à votre acheteur potentiel des documents qui attestent de la solidité de son plan de financement.
  2. Disposer de ce droit ne vous protège pas pour autant contre une réaction de mécontentement ou d’incompréhension de la part de votre interlocuteur, ce qui signifie qu’il faut avancer prudemment pour obtenir ce dont vous avez besoin.

Or vous comprendrez rapidement que, pour la sécurité de votre vente immobilière en Martinique, il est préférable de confier cette vérification à un professionnel. Mais commençons par explorer plus en détail les deux points cités plus haut.

Les preuves de financement

En toute logique, un acheteur potentiel commence par évaluer son budget d’acquisition avant de démarrer ses recherches de biens immobiliers. C’est la condition sine qua non pour :

  • s’assurer qu’il dispose des fonds nécessaires à la réalisation de son projet,
  • et sélectionner exclusivement des biens qu’il est susceptible de pouvoir s’offrir.

En somme, si votre acheteur potentiel a bien effectué les démarches indispensables, il devrait être en mesure de vous présenter l’un des documents suivants :

  • Un accord de principe fourni par la banque. Ce document valide l’étude préalable du dossier et certifie que la banque donne son accord pour la poursuite de la demande de prêt – mais attention, il n’engage pas l’établissement financier et garde un caractère officieux.
  • Une simulation de prêt immobilier donne des informations relatives à la demande de crédit : montant de l’apport personnel, futur taux d’endettement, durée, etc. Ce document est plus sécurisé et complet.
  • Un plan de financement. Ce document détaille le montage financier de l’acheteur à partir des éléments contenus dans la simulation de crédit et de la situation réelle du bien immobilier ciblé. Il atteste de la faisabilité du projet d’achat, et se révèle donc plus solide.
  • Une attestation de fonds. Elle montre que l’acheteur dispose de l’intégralité de la somme lui permettant de payer comptant le bien immobilier choisi.
  • Un compromis ou une promesse de vente. Si votre acheteur compte sur le fruit d’une vente pour couvrir le montant nécessaire à son projet, la présentation d’un avant-contrat signé constitue une sécurité importante.

La bonne manière de procéder à ces vérifications

Même si la plupart des acheteurs potentiels jouent le jeu, il n’est pas impossible de tomber sur une personne qui n’apprécie pas ces démarches inquisitoires. Or vous n’avez aucune envie de remettre en cause votre vente immobilière en Martinique parce que votre contact privilégié fait preuve de susceptibilité… Il est donc nécessaire d’y aller à pas légers et de jouer la carte de la pédagogie, en expliquant bien les choses.

Par exemple, faites valoir à votre acheteur potentiel que ces vérifications sont une garantie pour les deux parties : en sécurisant la transaction de votre côté, vous contribuez aussi à la sécuriser du côté de l’acquéreur. C’est donc une bonne chose pour tout le monde.

De plus, soyez pleinement transparent(e) à toutes les étapes du déroulement de la transaction. Il sera ainsi plus simple de demander à votre acheteur de l’être aussi !

Le professionnel de l’immobilier comme gage de sécurité

Pour autant, même en suivant ces conseils, vous ne pourrez pas garantir le succès de votre vente immobilière en Martinique à 100 %. Personne ne peut le faire. Votre acheteur est soumis à la décision de sa banque ou au comportement de son propre acquéreur (s’il est aussi vendeur). S’il devait subir une déconvenue, vous en seriez fatalement victime.

Il n’y a donc pas de solution miracle. Toutefois, le fait de travailler avec un professionnel vous permet de donner à votre transaction toutes les garanties dont un vendeur peut disposer : évaluation pointue du dossier de l’acheteur, connaissance approfondie du secteur et des moyens financiers des acquéreurs, solide expérience qui permet au professionnel de détecter d’éventuels problèmes en amont, etc.

Pour en savoir plus, demandez conseil aux agents commerciaux de Guy Hoquet !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.